Biographie Awilo Longomba

Né à Kinshasa, en 1962, Fils biologique du chanteur Vicky Longomba du TP OK Jazz un Mongo de l’Équateur et sa mère était également de la même région de l’Équateur de Ngombe et du Congo Brazzaville. Awilo est l’oncle maternel du joueur français Claude Makelele. Il fut batteur dans « Viva la Musica » , « Stukas » , « Nouvelle Génération » et « Loketo« .

En 1995, il a finalement quitté le tambour pour le chant et sort son premier album « Moto Pamba » avec l’aide de ShimitaBallou CantaDindo YogoDally KimokoSam MangwanaSyran Mbenza et Rigo étoile.

Son deuxième CD , « Coupe Bibamba » en 1998  fit connaître dans toute l’Afrique , l’Europe et l’Amérique . Se sont enchainés les albums « Kafou Kafou » en 2001  et « Mondongo » en 2004, qui dispose d’ Japponais , Dally Kimoko , Caen Madoka , Djudjuchet , Josky Kiambukuta et Simaro Lutumba . Il est également crédité comme un animateur sur certaines productions soukous . Awilo vivait en France et s’était même engagé avec Barbara Kanam.

En 2008, il sort l’album Super Man, qui reçoit le Best Soukous Entertainer Award en 2009. Awilo est parmi les rares musiciens congolais à se produire chaque fois en Afrique Occidentale dans des pays comme Cap-Vert, Nigeria, Burkina Faso, Niger,…

Discographie

  • 1995 : Moto-Pamba
  • 1998 : Coupé Bibamba
  • 2000 : Kafou Kafou
  • 2003 : Mondongo
  • 2008 : Super-Man

En juillet 2000, Awilo sort son troisième CD «Kafou Kafou». Ce CD le renvoie au KORA 2001 où Awilo est reconnu pour sa contribution exceptionnelle à la musique africaine et reçoit des «Judges Special Awards» lors du KORA 2001.

Awilo est les artistes congolais les plus recherchés sur le continent africain et en Europe. Il a fait des tournées dans des pays africains tels que le Nigeria, le Cameroun, l’Ouganda, la Tanzanie, le Burkina Faso, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, la Zambie, le Gabon, le Mali etc…). Awilo a également tourné en Europe (Suisse, Belgique, Grande-Bretagne etc…) ainsi qu’aux États-Unis.

Son talent a reçu une notoriété lorsque la musique de Sony a demandé une version remix funk de son «Coupé bibamba» avec James D-Train pour être incluse dans la compilation «Tribute to the Funk» sortie en juin 2003 et est devenue un succès estival. Le remix sera également inclus dans la compilation «African Dance Floor». Awilo s’est également produit à la salle de concert Zenith à Paris avec d’autres artistes américains (Jocelyn Brown, Anita Ward, Imagination…) qui faisaient partie de la compilation.

Awilo a une nouvelle fois démontré son talent en produisant son dernier CD «Mondongo». C’est un mélange électrisant de kompas, rumba, R&B et soukouss… avec la collaboration d’autres grands artistes africains comme Lokua Kanza, «Mondongo» est un succès garanti !.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.