Biographie de Didier Masela Ndudi Ntadilu

Née Didier Masela Ndudi Ntadilu, à Matadi le 12 janvier 1966 à l’Hôpital de Kinzanza. Il est le cofondateur en 1981 l’orchestre Wenge Musica  vers 1981 à Kinshasa.

Envoyer à l’internat de Notre Dame de Mbaza – Boma pour se focaliser uniquement aux études, loin de l’ambiance de Kinshasa, il va y trouver aussi un orchestre qu’il va reconstituer profitant de la même occasion pour apprendre les notions de la guitare basse alors qu’à l’origine il était batteur.

Cependant une fois à Kinshasa lors des vacances éphémères, il était dépayser car il ne pouvait plus continuer à jouer. Ainsi pendant les grandes vacances il va profiter pour créer un autre mouvement à en juillet 1981. Mais la condition pour y adhérer était d’être élève. Il fera ainsi appel à Alain Makamba, Zing zong, Aimé Bwanga, Werra Son, Dede Masolo dit Deno star…

JB Mpiana « Jean-Bedel Mpiana wa Tshituka » qui réside donc à l’époque dans la commune de Gombe, est présenté à l’orchestre dans la toute première production publique « appelée : Enlevez de rideaux. par Jean-Belis. Ensemble avec Adolphe Dominguez alors danseur de Choc Stars auprès de Defao et Blaise Bula tous étudiant à l’Athénée de la Gombe.

Les séances de répétitions  et concert se déroulaient dans le bar « Moto na Moto » dans la commune de Bandalungwa.

Lors d’une répétition, Wenge Musica essaie d’interpréter la chanson Ngambelo de King Kester Emeneya mais aucun des membres ne réussit à chanter le vocal du ténoriste Petit Prince. JB Mpiana présent dans la foule se proposa alors de l’interprété, et séduit immédiatement Zing-Zong, qui cherchait un chanteur capable de chanter avec la tessiture de ténor. Ainsi petit à petit JB Mpiana va s’imposer peu à peu comme le lead chant du groupe. C’est lui qui apportera le surnom BCBG (Bon Chic Bon Genre).

Wenge musica tire son nom d’une ancienne formation sportive de l’avenue Dimba Boma à Bandalungwa, alors les Masela étaient des fervents supporteurs malgré des multiples défaites de leurs vieux de la rue. Alors un ami Jean Bellis de Masela va lui proposer ce nom en souvenir de cette équipe.

En 1987, les jeunes de Wenge étaient fatigués de faire  « des levés de rideaux » et ont commencé à jumeler avec les autres orchestres principalement de VV center (Verkys Kiamuanga).

Dès là, la femme de Verkcy Kiamuanga va les proposer d’enregistrer dans un de leurs studios d’où sortira quatre chansons qui seront relayées grâce à la création en 1988 de la Radio « Chaine Stéréo » par l’OZRT, Une émission télévisée fut programmée au Studio Maman Angebi. Cette synergie permit au groupe de rentrer en studio  pour enregistrer Kin e bougé (1ère version) de JB, Bebe akenaye de Zing Zong et Laura de Blaise Bula. et ces tubes vont contribuer qu’ils soient découverts.

Ainsi, Mavon président d’honneur de Wenge Musica va les aider d’enregistrer en 1987 leur tout premier album intitulé « Mulolo » au Studio Bobongo.

Pour raison d’études, certains membres originels doivent quitter le groupe pour s’installer en Europe(France et Belgique): Anicet Pandu, Wes Koka, Alain Mwanga, Zing Zong,et Aimé Bwanga.

Pour  p allier à leurs absences le groupe doit recruter d’autres musiciens en organisant des tests;le guitariste Djolina Mandudila  et l’atalaku Fula Full King  furent retenus en 1985.En 1986 le groupe connut l’arrivée de Ricoco Bula Mbemba transfuge de l’orchestre rival « Il fallait Kaka », de Yoka Alain Mpela qui avait été déniché par hasard dans une rue de Bandal par Werrason;Manda Chante et Pipo la Musica clôtureront  les arrivées de 1986,tandis que Blaise Kombo (étudiant à l’ISC) mi-soliste et Marie-Paul Kambulu intégreront le groupe en 1987.

Le groupe entre en studio à Brazzaville à l’IAD enregistre un autre album Bouger Bouger en 1988. Un album de 6 titres avec la chanson Phare Mulolo. les autres titres de l’album: Nicky D(Werrason),La fille du Roi et Kolo Budget (JB),Dodo la Rose(Blaise Bula),Fisol(Alain Makaba).

L’album Bougé Bougé récolte un succès fou auprès du public jeune étudiants et élèves de tout le pays. Désormais il faut compter avec ce groupe dans le paysage musical du grand Zaïre. L’album leur servant de book press deux producteurs résidents en Belgique MM Masakuba-Kokard patron des Editions Sans Frontières et Kibonge organisent le voyage du groupe à Bruxelles via Paris. Ne disposant pas de bons documents pour le voyage, le groupe se divise en deux  pour essayer de tromper la vigilance des agents de l’immigration à l’aéroport.

Ainsi seront envoyés en éclaireurs Ricoco Bulambemba, Pipo le drummer. Le voyage  se déroule sans anicroches pour eux;au moment où le second groupe dit des leaders composé de JB, Werra, Masela, Makaba et Bula s’apprête au voyage le subterfuge est détecté,le groupe est arrêté et reste à Kinshasa.

A Paris Ricoco qui attendait la régularisation du problème des visas falsifiés de ses amis est rejoint par Zing Zong, Aimé Bwanga tous anciens du groupe et font appel à  Ya Youyou, Jus d’Eté, Boss Matuta(transfuge de Viva-La-Musica et Nouvelle Génération), César pour constituer un groupe de répétition. Adolphe Dominguez qui vivait aussi à Paris s’est joint aussi à ses anciens amis.

Au pays, le groupe se réorganise l’organigramme de l’orchestre qui place JB Mpiana à la Présidence du groupe et un conseil de 4 administrateurs composé de Ngiama-Werrason Administrateur-Directeur Financier, Makaba-Alain administrateur-Directeur artistique, Blaise Bula-Monga Administrateur sans oublier Didier Masela le Fondateur.

Des tournées en spectacles à travers Kinshasa et le reste du pays,l’orchestre assoit sa notoriété. Le premier contrat publicitaire est signé avec la compagnie brassicole Bralima sous le label « Génération Primus ».L’orchestre agrémente les fêtes du parti-état le MPR aux côtés des grands orchestres Zaïko ou l’OK Jazz. Pourtant un drame est venu frapper à la porte du «BCBG ».Sur le chemin du retour d’une prestation au site de Ngafura, Alain Kombo mi-soliste meurt dans un accident de circulation. Il sera remplacé par Fi-Carré Mwamba; dans cette foulée Maradona et Delo Basse quittent le groupe pour un voyage vers l’Europe pour y retrouver la bande à Ricoco; Patient Kusangila remplace l’accompagnateur Djo Lina et Titina Mbwinga « Al Capone »prend la place laissé par Maradona et deviendra le titulaire indiscutable à la batterie.

Dans la présentation de l’album solo de JB Mpiana, Feux de l’amour, le groupe Wenge Musica se bagarre devant Papa Wemba et se sépare.

Le 7 décembre 1997, Werrason, Adolphe Dominguez et Didier Masela vont créer l’orchestre Wenge Musica Maison Mère, mais il le quittera en 2000 pour recréer l’orchestre Wenge Musica original qui va changer de nom en Wenge Musica 5/5.

Son dernier Album sorti en 2002, « Zabala Bakulu » n’a pas connu un grand succès.

2 thoughts on “Biographie de Didier Masela Ndudi Ntadilu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.