Biographie Pauline Lisanga

Née en 1926,

Maman Pauline Lisanga est décédée ce 3 janvier 2008 à Kinshasa, à l’age de 82 ans, des suites d’un accident
vasculaire cérébral. 

Pauline Lisanga fut l’une des figures de proue de l’émancipation de la femme congolaise, dès le temps des «moziki», aux côtés de Marie-Josée Angebi et de Victorine Ndjoli.
Elle fut la première speakerine congolaise (1949), co-fondatrice et vice-présidente du mouvement des femmes nationalistes congolaises, et directrice au ministère de l’Information.
En tant que journaliste, Pauline Lisanga prit une part décisive dans la valorisation du rôle de la femme dans les médias.

Pauline Lisanga fut aussi une artiste musicienne et théatrale.
Elle était l’une des meilleures interprètes de la première génération de femmes musiciennes du «tango ya ba Wendo» .
Avec Lucie Eyenga, Marie Kitoko, Tekele Mokango et Albertine Ndaye, Pauline Lisanga appartient au groupe fondateur de la musique féminine congolaise.
Entre autres chansons, elle fut l’interprête de «Ménagère».
Aux éditions Loningisa, elle accompagna Honoré Liengo à plusieurs reprises, notamment dans «Laurence» et «Mwana alangui».
Pauline Lisanga accompagna aussi Henri Bowane, puis Manoka Souleiman dit De Saio dans la chanson «Souvenir de Léopoldville».

Ngongo Felicie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.