Biographie de Nzaya Nzayadio

Née à Kinshasa en 1955, Nzaya Nzayadio est issu d’une famille de 5 enfants et c’est lui qui était le cadet. Nzaya Nzayadio a intégré l’orchestre Bakuba Mayopi, à l’âge de 18 ans, mais bien avant, il évoluait dans l’orchestre Yakata, de la commune de Ngiri Ngiri, en 1973. Dans cet ensemble musical, Nzaya Nzayadio avait passé son test avec la chanson de Dilu Dilumona.

De réligion kimbanguiste, Nzaya Nzayadio a débuté sa carrière dans la chorale (JTKI) où il a perfectionné sa manière de poser sa voix dans les différentes chansons.

En 1974, Nzaya Nzayadio était dans l’orchestre Lipwa Lipwa de l’écurie Vévé de Verckys Kiamwangana Mateta, grâce à qui, il a rancontré Franco Luambo Makiadi. Dans ce groupe qui avait perdu un bon nombre des musiciens, Nzaya a montré de quoi, il était capable dans la chanson  »matoba », avec l’appui de Denewade. En effet, lorsque Mbudi Malanda compose la chanson « NOUVELLE GÉNÉRATION », celle-ci reflète certes l’éternel conflit de générations, mais annonce en même temps la rupture entre l’ancienne formation de Lipua-Lipua, portée par les voix Nyboma et Mulembu et Lipua-Lipua nouvelle formule, basée sur le duo vocal TEDIA-NZAYA NZAYADIO.

De ce duo, la 2ème voix de Nzaya Nzayadio se fait admirablement remarquée auprès des mélomanes, qui découvre un nouveau talent.

En 1983, Nzaya a fait un bref passage dans l’Afriza international de Tabu ley Rochereau, où il repetait la chanson  »Naïrobi », avant sa sortie avec la voix de Mbilia Bel.

Avant d’intégrer l’orchestre Choc Stars de Ben Nyamabo en 1985, Nzaya Nzayadio a composé la chanson  »Luzolo » et  »Kiaku kiaku », qu’il a chanté avec Dindo Yogo et King Kester Emeneya, bien que son souhait était de chanter avec papa Wemba, qui avait des contetieux avec le producteur de Nzaya. Dans cette oeuvre, Pépé Felly Manuaku Waku était intervenu à la guitare solo, surtout que Nzaya Nzayadio était présent à la création de Grand Zaïko Wawa. Nzaya a créé aussi avec Djo Poster, l’orchestre Boom des As.

Dans le choc stars, Nzaya a effectué plusieurs voyages un peu partout dans le monde, avec ses collègues, Debaba, Defao, Carlyto, Djuna Djanana, Zemano Kanza, Roxy Tshimpaka, Carole, Djo Mali et tant d’autres.

Après, Nzaya Nzayadio avait intégré le Quartier Latin International de Koffi Olomide, avant d’aller s’installer en Angleterre en 2006.

Il a commencé à enregistrer et à se produire avec divers groupes africains et en 2010, il a rejoint le Nzongzing All Stars en tant que chanteur principal, deux ans après sa création par le guitariste et compositeur Lusambo. Le groupe comptait des musiciens britanniques et africains tels que Saidi Kanda (Tanzanie) et Antoine Luwta (RDC), entre autres.

Nzayadio était également bien connu au Kenya avec des chansons comme ‘Matoba’ et ‘Nouvelle Generation’. Il a collaboré avec des artistes locaux et son dernier projet dans le pays était l’ album Ketebul All Stars en 2018.

Rappelons que Nzaya Nzayadio habitait Halle City, en Angleterre, et il avait sorti un album de 12 titres avec son orchestre canne à sucreCet album a bénéficié de la participation du soliste congolais Serge Kasongo Mboka Liya alias « Burkina Faso », ancien de groupe Wenge Musica BCBG, ainsi que des artistes antillais. Son souhait était de réaliser un single qu’il devait chanter avec Didier la Coste et Suzuki Luzubu.

Nzaya Nzayadio est décédé le 07 décembre 2020 à l’âge de 65 ans, laissant 4 orphelins, ainsi que ses oeuvres. Son corps est provisoirement enterré à Londres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.