Biographie de Josky Kiambukuta

De son vrai nom Joseph Kiambukuta Londa, Josky est né un certain jour de la Saint Valentin, le 14 février 1949, de l’union de Bernard Bakiansuni et Albertine Londa Nzila. Son pseudo de Josky est une contraction des trois premières lettres de son prénom Joseph avec les deux premières lettres de son nom Kiambukuta. En 1969, il intègre l’orchestre African Fiesta Sukisa de Dr Nico et s’y signalera par sa voix puissante dans plusieurs tubes dont : « Échantillon ya pamba », « Sady naboyi masumu », « Kamukanzi ko », « Bolingo ya sens unique », « Bolingo ezali po na kisi te »…, et « Ntumba » qui lui font acquérir une grande popularité.

 En 1971, il intègre l’orchestre Continental de Maître Taureau Ngombe Baseko et chante aux côtés de Thamar, Tinio Muinka et Wuta Mayi avec Bopol Mansiamina, Serpent (solo), Makirimbia (tumbas). Il compose «Nakobondela», «Bakokamwa», deux chansons qui font tabac.

C’est à la suite de cette révélation que Franco va l’incorporer dans l’OK Jazz en 1972. Sa carrière va s’imposer dès lors. Qui n’a pas aimé les chefs d’œuvre « Moumoune », « Chandra », « Na Mabele », « Nganda Suka Mboka », « Baby », « Chez Mère Kusala », « Bon marché…

A la mort de Franco en 1989, Josky, Ndombe, Shakembo et Simaro perpétuent l’école du TP OK Jazz durant 4 ans. Le 4 janvier 1994 à Bruxelles, ils décident la fondation de l’orchestre Bana OK présidé par Simaro dont Josky est le vice-président.  Cependant, il sied de signaler que l’idée de fonder cet orchestre est attribuée à Josky. Grâce au rythme de Bana OK, un véritable mélange du Soukous, Rumba, Odemba, Sebene et Ndombolo, l’orchestre connut un succès qui dépassa vite les frontières nationales avec les tournées qu’il organisa à travers l’Afrique et l’Europe. Il réalisa un certain nombre d’albums tels que «Bakitani»et «Cabinet molili»(1994), «Trahison» (1997), «Toucher jouer»(1998), «Dernier avertissement»et «Tonnerre Show»(1999), «Oui ça va» (2003), «Bula Ntulu» (2004).

Solo discographie

1999: Dernier Avertissement with Bana OK

2001: Oui Ca Va

2005: Double Vie

En 2001, Josky va séjourner longtemps pour cause de maladie en Europe, et va regagner Kinshasa le 28 Août 2011, après 10 ans passé en France.

Récompensé en 2015 par la République du Congo avec le prix national du mérite de la culture et des arts.

Affaibli par la maladie depuis quelques années, l’artiste musicien Josky Kiambukuta alias Djo Sex est décédé le dimanche 7 mars 2021 à l’hôpital Ngaliema de Kinshasa où il était interné depuis la semaine passée.

BVR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.