Biographie Alain Makaba Kayele

Alain Makaba

Né à Kinshasa, le 29 avril 1968, Alain Makaba Kayele dit « prince » fils de clément makaba kayele et matapa helene (moitié néerlandais moitié congolais). Il est père de plusieurs enfants et grand-père de 3 petits-fils et était marié à la fille de l’ancien président gabonais omar bongo ondimba est un artiste musicien, chateur et guitariste congolais.

Il est envoyé dans un internat catholique de notre dame de mbanzaboma dans la région du bas-congo où il commence à apprendre sérieusement la guitare aux côtés de ses futurs amis wengé musica didier masela, dédé masolo déno star, jules kibens

Guitariste chevronné, il est auteur de plusieurs chansons dont Tuna Tina, Tchane, Nadangwe, Wemina, Princesse Pathy…

DE SON ARRIVÉE À WENGE MUSICA À SES PROJETS SOLO

Quand Didier Masela revient à Kinshasa, il crée avec Werrason, Zing Zong et Aime Bwanga le groupe Wenge Musica et invite Alain Makaba à rejoindre le groupe quelques fois après et il développe vraiment ses talents de sebene aux côtés de Zing Zong.


mais comme à cette époque wenge musica n’est qu’un groupe d’étudiants jouant ensemble pour s’amuser pendant les vacances, alain joue également en tant que bassiste dans le groupe les shatas avec les goûts de léopold balongana alias modogo abarambwa ou wes koka, l’un des premiers chanteurs dans les débuts du wengé.


Plus tard, il a commencé à faire partie du groupe bobongo stars du studio bobongo aux côtés d’al nzimbi, shakara mutela … et a appris l’utilisation des techniques de programmation synthé et chanson.


Ces deux expériences en dehors du wengé l’aident à continuer à s’améliorer en tant que musicien, ingénieur de studio et arrangeur, ce qui s’avérera vital en 1986, alors que le soliste Zing Zong se rend en Europe en laissant à Alain Makaba le rôle de soliste principal et maître de la philosophie artistique du groupe.


Zing zong était plus du style victoria eleison et makaba de viva la musica donc il a mélangé les deux et y a ajouté cette saveur « internationale » qu’il a développée dans les stars du bobongo et sa propre inspiration de zaiko pour créer le rythme du wengé musica.


lorsque les musiciens de wengés commencent à se produire souvent au bar olympia dans leur quartier de bandal, ils commencent à préparer un album et les deux alain (zing zong et makaba) sont alors directeurs artistiques du groupe et lorsque zing est installé en europe, makaba sera alors le seul soliste à jouer dans le premier album de groupe « mulolo » enregistré à Kinshasa et Brazzaville.

Après l’enregistrement du premier album, Alain Makaba part en Europe pour étudier le jazz et la musicologie mais revient souvent à Kinshasa pour des concerts.
trois ans plus tard, Alain sort une autre chanson du deuxième album du groupe kin e bouger, princesse pathy (chantée spécialement pour sa petite amie d’alors, Patricia Longomba, sœur cadette du batteur de l’époque Awilo Longomba) interprétée par le chanteur du groupe JB Mpiana.

Alain est installé en Europe tandis que Wenge Musica est à Kinshasa avec les nouveaux solistes maitre Ficarré Mwamba et Burkina Faso Mbokaliya et quand le groupe arrive en Europe en 1993 pour une tournée et enregistrement du quatrième album il sort à nouveau une chanson c’est trop tard Djenga interprété par Jb Mpiana.

Le groupe revient à Kinshasa et Alain reste en Europe mais est en contact étroit avec eux alors qu’ils en préparent un autre peu après leur retour.

Cet album sortira en deux volumes, les anges adorables vol 1, avec Alain Makaba le seul à sortir deux chansons, douglas Ilumbe interprété par JB Mpiana et Alain Mpela ainsi que Tuna Tina jack Kitshindja qui devait être chanté par JB sur le sien mais son visa était arrivé à son terme, il a donc dû retourner à Kinshasa et Alain l’a fait à la place, et les anges adorables vol 2.

Grâce à ses différentes sessions en Europe avec un large éventail d’artistes africains et européens, Alain rencontre le producteur camerounais Simon Ndjonang Lowe avec son label Simon Sipe music, et le présente à d’autres membres de Wengé Musica, car il est appelé à produire leur futur groupe album.

Plus tard, Alain participe à ce qui sera le dernier album de groupe de Wenge Musica, pentagone, où Alain a une chanson Dizoizo, mais n’apparaît dans aucun clip car il reste en Europe et les clips tournés au Congo.

Quand après l’album Pentagone, JB Mpiana décide de sortir son album solo, Makaba le soutient pleinement dans une période controversée alors que cette décision alimente les guerres de l’ego au sein du groupe.

de 91 à la scission du groupe, Makaba se plaint souvent du refus de Werrason de payer des musiciens, ce qui conduit presque deux fois à des musiciens menaçant de rester en Europe pour former un autre groupe avec lui car ils le voient comme un meilleur chef

L’album de JB sort en 1997 et à la fin de l’année les guerres de l’ego deviennent impossibles à gérer malgré plusieurs négociations et la plupart des musiciens suivent jb Mpiana, Alain Makaba et Blaise Bula pour créer Wenge bcbg

Ils enregistrent l’album Titanic en 1998 et Alain a une chanson Barracuda et reste en Europe pendant que le groupe est de retour à Kinshasa

alors que le groupe est à Kinshasa, ils agrandissent le groupe avec l’arrivée de musiciens de réserve comme jules Kibens, rio Kazadi, Héritier, Chay Ngenge, Sunda bass … et lors d’une de ses visites à Kinshasa il remarque ce changement mais ne voit pas c’est un problème tant qu’ils restent une équipe de réserve de wengé bcbg

Le recrutement de ces musiciens sera alors l’une des raisons du conflit avec JB. Lorsque JB amène la plupart de ces musiciens de réserve en tournée européenne alors qu’Alain Makaba considère que 10 musiciens maximum suffisent pour une tournée et aussi le groupe est maintenant présenté comme JB et son Wenge bcbg alors que le groupe était à l’origine un groupe de 3 administrateurs

 le jour du concert du zénith en 1999, Alain Makaba qui est bouleversé arrive en retard et se fait dire qu’il ne montera pas sur scène avant la ou les deux dernières chansons et a une très forte dispute avec JB Mpiana, c’est pourquoi quand il monte sur scène il n’est pas l’habituel Alain Makaba qui sourit, chante et danse en jouant de la guitare mais un Alain en colère qui joue le dos tourné vers la foule en gémissant

Il quitte le groupe peu de temps après et reste en Europe, et en 2000 aide l’ancien chanteur de musique Wenge et ex membre Wenge bcbg Aimelia lias dans son album solo constat.

 Après cela, il s’installe au Gabon où est maintenant marié à la fille du président bongo et quand il y a divorce avec elle revient en Belgique pour continuer la musique et enregistre un deuxième album solo ya ku dominer et joue également de la guitare dans un film les habitudes neuf du gouverneur, qui présente Felix Wazekwa comme acteur principal et plusieurs autres musiciens

Un an après, il participe en tant que guitariste et arrangeur à l’album des frères mpela bouro et alain, mortel combat

en 2008, lorsqu’il se remarie, il invite JB comme ils s’étaient réconciliés et il disparaît jusqu’en 2010 où un concert est organisé par la compagnie de téléphonie mobile Airtel pour réunir d’anciens membres de Wenge Musica.

Il revient à Kinshasa avec le projet de construire un immense studio avec une salle de concert à côté et un label de production mais il trouve les taxes qu’il doit payer pour cela beaucoup trop chères alors il reporte un peu son projet préférant avoir pour maintenant un studio mobile et travaille actuellement dur sur la Rendekita de blaise Bula et tchop tchop d’Adolphe en tant que guitariste et arrangeur.

Avec Congo vibes

One thought on “Biographie Alain Makaba Kayele

  1. Il y a tellement de faussetés dans ce récit. Je me demande bien qui a pu fournir ces infos erronées !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *