Biographie de Maïka Munan, Munan Kashal

De son vrai nom, Munan Kashal Hilaire, Maïka Munan est né la 16 Juillet 1954 à l’hôpital de Panda à Jadothville (aujourd’hui Likasi – Katanga – RDC) dans une famille musicienne, particulièrement le papa qui, hélas !  S’est séparé de sa maman à l’âge de 12 ans. Elevé par sa mère, le goût de la musique lui est arrivé naturellement de l’intérieur dès son adolescence, et surtout pour avoir été naturellement aux contacts de diverses sonorités en vogue dans son proche environnement.

 
Elève et étudiant conscient qui a suivi un cursus commencé à Notre Dame de Fatima de Kolwezi, en passant par l’Athénée royal de Lubumbashi, avant de réussir brillamment à son bac psycho-pédagogie à Matadi, et enfin l’Université national du Zaïre à Kinshasa. C’est plus tard et en tant que professionnel que Maïka Munan intègre le conservatoire de musique qui fait de lui l’un des plus intéressants créateurs de la musique du monde actuelle. Il s’est fait connaître, surtout en évoluant dans le milieu musical africain et international. Il est l’un des musiciens les plus valeureux révélés depuis 1968

Plus qu’un instrumentiste, encore que le guitariste est un athlète de son instrument, une sorte d’énorme rythmicien afro-beat échappé dans l’avant-garde.

Maïka Munan est avant tout et bien avant son départ de l’Afrisa International, un compositeur, un chanteur, un producteur, et un arrangeur de grand talent, habile à manier les timbres, à doser les sonorités, à entremêler les voix avec les moyens de son temps, il parvient à créer des mondes sonores absolument homogènes.
 

« Homme avec une batterie surtout dans la tête » Munan est – nous le dirons jamais assez – un guitariste-compositeur d’une imagination particulière. Prolongeant en quelque sorte l’œuvre de son aîné Tabu Ley Rochereau. En effet, les structures harmoniques des œuvres de Maïka Munan sont de toute évidence, des conséquences de son style guitaristique. Elles sont à la fois inhabituelles et souvent sublimes, capables d’émotion bien au-delà du cercle des amateurs de la musique congolaise

Il a commencé sa carrière avec Tabu Ley Rochereau. Il a cotoyé les artistes africains les plus célèbres tel que Papa Wemba, Koffi Olomidé, ou Youssou N’Dour, Salif Keita, Bonga. Prix Découverte RFI en 1984, Maïka Munan a sorti un album en 2003 intitulé « Congo Masters »

Parmi les albums dont il a participé nous citons :

Le voyageur (1992),Papa Wemba
Noblesse Oblige (1993), Koffi Olomide na Quartier Latin
Yolele (1995), Papa Wemba
Droit chemin (2006), Fally Ipupa

Six albums, dont le dernier « Congo Master » est celui à partir duquel Munan justifie en quelque sorte son retour au bercail. Cet album est un concentré du génie Maïka. Il présente en effet, tirés des œuvres réalisées par ses pères des années 50/60.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.