LeBron James primé aux Razzie Awards, les anti-Oscars, pour la suite de « Space Jam »

Lorsque LeBron James a repris le flambeau de Michael Jordan pour tourner la suite du film « Space Jam », il espérait sans doute une nouvelle victoire, mais pas aux Razzie Awards, ces anti-Oscars qui se moquent des prix hollywoodiens en épinglant les pires films de l’année.

Le géant de la NBA a obtenu le Razzie du « pire acteur » pour sa piètre performance dans ce film qui mélange des scènes en prise de vue réelle et des personnages des dessins animés Warner Bros, comme Bugs Bunny ou Daffy Duck.

Les « Golden Raspberry Awards », nom officiel des Razzies, ont été inventés dans un salon de Los Angeles en 1981 par d’anciens étudiants en cinéma et des professionnels d’Hollywood. Ils sont traditionnellement décernés la veille de la cérémonie des Oscars.

Au total, « Space Jam: Nouvelle Ere », brocardé par les organisateurs comme « une publicité longue de 115 minutes pour tout ce qui est produit par WarnerMedia », a remporté trois Razzies.

Le film ayant l’insigne honneur du record de Razzies cette année est la captation d’une comédie musicale consacrée à la princesse Diana et diffusée sur Netflix, étrillée par la critique, avec cinq trophées dont celui du « pire film » et de la pire actrice. La comédie musicale elle-même n’est restée à l’affiche de Broadway que pour 33 représentations.

Jared Leto a été sacré dans la catégorie du pire second rôle masculin pour sa performance exubérante et son improbable accent italien dans « House of Gucci », un rôle qui lui avait pourtant valu plusieurs nominations à Hollywood.

Les organisateurs des Razzies avaient créé cette année une catégorie uniquement dédiée à Bruce Willis et destinée à distinguer ses « pires performances dans un film de 2021 ».

Dans ces oeuvres, généralement à très petit budget et diffusées uniquement en streaming, la star de la saga « Die Hard » revêt des rôles aussi originaux que shérif désabusé, ancien policier, général en retraite ou ex-agent de la CIA.

Aucun de ces films, où Bruce Willis n’apparaît souvent que très brièvement mais dont il participe activement à la promotion, n’a remporté plus de 20% d’avis positifs sur le site Rotten Tomatoes qui agrège les notes provenant de différentes sources. Rare performance, trois de ces films (« American Siege », « Apex » et « Out of Death ») affichent un score de 0% de la part des critiques.

Sans surprise, c’est Bruce Willis qui s’est imposé dans cette catégorie, pour le film de science-fiction « Cosmic Sin ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.